La Liberté

Le traçage questionné

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En attendant le masque obligatoire dans les transports publics, dès lundi, le traçage des contacts reste primordial contre le virus. © Keystone
En attendant le masque obligatoire dans les transports publics, dès lundi, le traçage des contacts reste primordial contre le virus. © Keystone
Partager cet article sur:
03.07.2020

Avec un nombre de nouveaux cas élevé, faut-il continuer à remonter la chaîne des infections?

Louis Rossier

Coronavirus » Après une hésitation jeudi, les chiffres repartent à la hausse: on dénombrait ce vendredi 134 nouvelles infections au Covid-19, contre 116 la veille. Une tendance qui incite certains cantons à devancer Berne dans l’application de mesures sanitaires (lire ci-dessous), tandis que les mots de Daniel Koch nous reviennent en mémoire: «Un traçage pourra être effectué quand le nombre de nouveaux cas passera au-dessous de la barre des 100», affirmait l’ex-«Monsieur Coronavirus» de la Confédération le 24 avril dans un point-presse.

La barre fatidique ayant été dépassée, est-ce que le traçage et la mise en quarantaine des personnes entrées en contact avec un malade confirmé sont encore pertinents – ne serait-ce que faisables? Les explications du professeur Blaise Genton, infectiologue au Centre uni

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00