La Liberté

Le train et l’avion combinés

08.11.2019

Voyages » Les CFF visent de nouvelles offres associant le rail et l’aviation.

Les voyageurs autrichiens et allemands profitent d’offres combinées train et avion grâce à un partenariat entre compagnies aériennes et ferroviaires. Les CFF étudient de nouvelles options avec un transporteur aérien et espèrent proposer les offres correspondantes l’an prochain, selon le Conseil fédéral.

Les travaux progressent de manière prometteuse, précise-t-il en réponse publiée hier à une interpellation de Nicolas Rochat Fernandez (ps, VD). Le conseiller national voit dans les offres combinées une alternative aux vols courte distance entre Genève et Zurich, par exemple pour un transit vers un vol moyen ou long courrier.

Il existe depuis 2002 un accord entre les CFF et Swiss pour un service de navette entre la gare CFF de Bâle et celle de l’aéroport de Zurich, rappelle le gouvernement. Le billet de train est inclus dans le billet d’avion Swiss. Les passagers ayant un billet d’avion en partance ou à destination de l’EuroAirport de Bâle peuvent emprunter toutes les liaisons ferroviaires entre les deux gares.

Par ailleurs, la compagnie Swiss a expliqué hier son opposition aux taxes environnementales, qu’elle juge contre-productives. Alors qu’en Suisse, le principe d’une taxation des billets d’avion se précise, Swiss ne croit pas en son utilité. La compagnie aérienne appelle à des mesures globales en vue de réduire les émissions de CO2.

Les taxes nationales sur les billets d’avion internationaux ne permettent pas d’atteindre l’objectif visé. Trop élevées, elles entraîneront un transfert des flux de trafic vers les pays étrangers voisins – et donc des désavantages concurrentiels pour l’économie nationale, explique la porte-parole de Swiss Meike Fuhlrott, interrogée par AWP. «Trop basses, elles n’auront aucun effet.»

Alors que le prix des billets est déterminé en fonction de l’offre et de la demande, Meike Fuhlrott «se demande si et dans quelle mesure une taxe sur les billets peut être répercutée sur les passagers. Dans un contexte de vive concurrence, en particulier en Europe, Swiss ne peut pas augmenter arbitrairement les prix». ATS/AWP

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00