La Liberté

Le virage vert est en marche

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A cause du réchauffement du climat, le glacier d’Aletsch se retire de presque 40 mètres chaque année depuis dix ans, a rappelé la gauche. © Keystone-archives
A cause du réchauffement du climat, le glacier d’Aletsch se retire de presque 40 mètres chaque année depuis dix ans, a rappelé la gauche. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
09.06.2020

Le Conseil national a attaqué aujourd’hui l’examen de la révision de la loi sur le CO2 avec des objectifs bien plus ambitieux que ceux qui avaient conduit à un premier échec du projet au vote d’ensemble

Philippe Castella

Climat » C’est un pas historique en faveur du climat qui a été franchi ce mardi au Conseil national. Non seulement une nette majorité (140 à 51 et 4 abstentions) a accepté d’entrer en matière sur la révision de la loi sur le CO2. Mais elle s’est montrée plus ambitieuse que le Conseil des Etats sur un point, en prévoyant que les trois quarts de la réduction des émissions de gaz à effet de serre soient réalisés en Suisse, alors que les sénateurs ont fixé la barre à 60%.

On est bien loin en tout cas du climat politique délétère qui régnait il y a deux ans. En décembre 2018, le National était déjà entré une première fois en matière sur cette révision. Mais une courte majorité formée du PLR et de l’UDC avait pratiqué de larges

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00