La Liberté

Les chantiers de Lauber

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les chantiers de Lauber © keystone
Les chantiers de Lauber © keystone
Partager cet article sur:
25.09.2019

Le procureur est réélu d’un cheveu, mais la politique autour du Ministère public doit être revue. Analyse

Philippe Boeglin

Justice » Sept voix. C’est l’écart infime qui a permis à Michael Lauber d’être réélu par le parlement comme procureur général de la Confédération pour 2020-2023. Le patron du Ministère public de la Confédération (MPC) a senti le vent du boulet. Ses deux (probablement trois) entrevues informelles avec le président de la FIFA Gianni Infantino, dépourvues de procès-verbal, sont restées en travers de la gorge de nombreux élus. Entre autres. Agé de 53 ans, le Soleurois doit à présent restaurer la confiance.

Lire aussi » Réélection malaisée (25.04.2019)

Une méthode à changer

«La réélection est une victoire

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00