La Liberté

Les Etats renoncent à serrer la vis

Dans le domaine de l’exportation de matériel militaire, le Conseil fédéral dit rester à l’écoute de l’opinion publique. © Keystone-archives
Dans le domaine de l’exportation de matériel militaire, le Conseil fédéral dit rester à l’écoute de l’opinion publique. © Keystone-archives
12.03.2019

Le parlement mise sur l’initiative populaire lancée pour ouvrir le débat sur les exportations d’armes

Philippe Castella

Armement » Il était très attendu, le débat d’hier soir sur les exportations d’armes aux Etats. Il a finalement tourné à la farce procédurale, la réelle volonté des sénateurs n’étant pas clairement identifiée. Résultat des courses, le parlement maintient la compétence au Conseil fédéral de fixer par voie d’ordonnance les critères concernant les exportations d’armes. Ce débat va toutefois être repris sur d’autres bases, une initiative populaire lancée en décembre sur ce thème ayant déjà réuni largement plus des 100 000 signatures nécessaires.

Tout est parti d’une décision du gouvernement en juin dernier d’assouplir les critères d’exportations de matériel militaire à la demande de l’industrie d’armement. I

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00