La Liberté

Les militants pyromanesse sont trompés d’adresse

Partager cet article sur:
31.07.2020

Zurich » Des autonomes ont allumé un incendie dans le quartier zurichois du Zürichberg dans la nuit de mercredi à hier. Ils entendaient ainsi s’en prendre à deux jeunes entrepreneurs qui seraient devenus millionnaires grâce au commerce des masques de protection. Les personnes visées avaient toutefois entre-temps déplacé leur siège à Zoug. ATS


Frontières: timide ouverture

Les personnes d’Etats tiers (hors de l’UE) dont le partenaire de vie réside en Suisse pourront entrer sur le territoire national dès le 3 août. Mais elles devront toutefois prouver leur relation. Ces personnes n’ont pas besoin d’être mariées, de vivre en partenariat enregistré ou d’avoir des enfants mineurs ensemble, a indiqué hier le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM). L’entrée en Suisse est cependant soumise à diverses conditions.

Les partenaires originaires d’Etats tiers devront être munis d’une invitation de la personne qui vit en Suisse. Le couple devra prouver que la relation existe depuis longtemps et qu’elle a été entretenue. Les partenaires doivent s’être rencontrés en Suisse ou à l’étranger au moins une fois avant l’introduction des restrictions d’entrée.

Le SEM pourra aussi exiger la remise d’un certificat de partenariat signé par les deux parties, d’un échange de lettres ou de mails, de photos ou de copies de cachets d’entrée et de sortie apposées dans les passeports.

Toutes les personnes qui entrent en Suisse en provenance d’Etats ou de zones présentant un risque élevé d’infection sont soumises à l’obligation de quarantaine. Même si leur entrée sur le territoire est autorisée, précise le Secrétariat d’Etat aux migrations. ATS

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00