La Liberté

Les pros de la vaporette fulminent

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les boutiques de cigarettes électroniques demandent une dérogation à la nouvelle règle. © Alain Wicht-archives
Les boutiques de cigarettes électroniques demandent une dérogation à la nouvelle règle. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
03.06.2020

Fumer des cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés neuchâtelois est désormais interdit

Antonella Fracasso

Fumée » Exit les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés du canton de Neuchâtel. Depuis lundi, les adeptes de vapotage sont logés à la même enseigne que les fumeurs traditionnels. Cette interdiction résulte de l’adoption en mars par le Conseil d’Etat d’une modification du règlement d’application de la protection contre la fumée passive. Déjà bombardés par les directives du Covid-19, les patrons de bars et restaurants ne semblent pas perturbés par cette nouvelle mesure. C’est une autre histoire pour les propriétaires de magasins de vaporettes.

A la tête de la boutique d’e-cigarettes Genesis, à La Chaux-de-Fonds, Ruggero Manes fait la grimace: «Mes clients ne peuvent plus goûter les produits dans le magasin.» Lui et les autres membres de l’Association romande des professionnels de la vape ont donc manifesté leur mécontentement auprès du canton.

Dérogation demandée

«Nous avons demandé une dérogation. Nous n’avons pas encore reçu de réponse», relève Ruggero M

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00