La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les routes romandes attendront

La Confédération investira 12 milliards entre 2024 et 2027. Tous les nouveaux projets sont alémaniques

Les routes romandes attendront
Les routes romandes attendront
Les routes romandes attendront
Les routes romandes attendront
Les routes romandes attendront
Les routes romandes attendront

Xavier Lambiel

Publié le 27.01.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Mobilité » Pour la ministre des Transports Simonetta Sommaruga, «ces investissements bénéficient à tout le monde». Mercredi, le Conseil fédéral a fixé le plafond de dépenses pour l’entretien des routes à 8,4 milliards de francs entre 2024 et 2027, soit 2,1 milliards de francs par année. Entre 1990 et 2019, le trafic a augmenté de 137% sur les routes nationales. Selon la Confédération, en l’absence de mesures, ce sont plus de 450 kilomètres qui souffriront de surcharges en 2040, dont 167 subiront des embouteillages quotidiens de plusieurs heures.

Décision plus attendue et plus sensible, le Conseil fédéral demande aussi 4,3 milliards de francs pour l’extension du réseau routier. Deux élargissements sont prévus dans la région de Berne, un tunnel sera percé à Bâle, et des tube

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00