La Liberté

Les sénateurs veulent siéger

Partager cet article sur:
26.03.2020

Parlement » Vingt-huit conseillers aux Etats demandent une session extraordinaire.

La session parlementaire de printemps a été abruptement interrompue en raison du coronavirus, mais l’épidémie ne décourage pas les sénateurs du Conseil des Etats. Dans une lettre communiquée hier, 28 élus demandent l’organisation d’une session extraordinaire. But: se pencher sur la crise du virus. Le Conseil fédéral a déclaré la «situation exceptionnelle» du point de vue de la loi sur les épidémies, et peut donc diriger seul. Mais les autres institutions gardent leur pouvoir de contrepoids.

«L’armée est engagée, plus de 40 milliards sont injectés dans l’économie privée. Le parlement doit ratifier les décisions du Conseil fédéral. Il doit se prononcer sur les crédits urgents et l’ensemble des affaires du coronavirus», résume le président du PS Christian Levrat (FR). En outre, «le parlement peut édicter des ordonnances urgentes. Dans la crise du coronavirus, une série de questions n’a pas

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00