La Liberté

Lifting pour l’ange de Niki de Saint Phalle

04.08.2018

Sculpture »   Les CFF ont lancé hier les travaux de restauration de la sculpture l’Ange protecteur, de Niki de Saint Phalle (1930-2002), inaugurée en présence de l’artiste française dans le hall de la gare de Zurich en 1997.

«La grosse dame qui clignote», lâchent certains enfants en passant sous la sculpture colorée: la Nana de l’artiste française, du nom d’une série de ses sculptures, a en effet une sorte de ceinture lumineuse qui, tout autant que ses formes généreuses, ses couleurs et sa taille (1,2 tonne de polyester et de structures métalliques, 11 mètres de long, suspendus à 15 mètres du sol), frappe petits et grands. En fait, il s’agit de «fils rouges lumineux entre deux flacons tenus par l’ange, symbole de l’énergie positive qu’ils contiennent», expliquent les CFF.

&

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00