La Liberté

Mandats des parlementaires

Partager cet article sur:
13.01.2020

Liens d’intérêts » Trois parlementaires sur quatre reçoivent de l’argent d’activité ou de mandat accessoires, rapporte la NZZ am Sonntag. Le journal alémanique est arrivé à cette évaluation en épluchant le registre des liens d’intérêts des élus.

Depuis décembre, les élus ne doivent plus seulement indiquer les mandats qu’ils ont dans des entreprises, des associations ou des fondations, mais aussi préciser s’ils sont rémunérés pour leur activité. Trois quarts des conseillers nationaux reçoivent des fonds sous forme d’honoraires, de mandat ou de lobbying d’au moins une activité accessoire. Au Conseil des Etats, ils sont 80%. Selon les dernières données du registre des intérêts des parlementaires, les 246 élus sous la Coupole totalisent un peu plus de 1650 mandats, soit en moyenne sept par personne. 45% d’entre eux sont déclarés comme rémunérés.

En général, les conseillers aux Etats ont plus de mandats que les conseillers nationaux; les élus du PDC et du PLR plus que ceux de l’UDC et bien plus que leurs collègues de gauche. Pour Transparency International, cela entraîne des dépendances et des conflits d’intérêts. ATS

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00