La Liberté

Maudet répète qu’il est innocent

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pierre Maudet entre en coup de vent dans le Palais de Justice. © Jean-Patrick Di Silvestro/Le Courrier
Pierre Maudet entre en coup de vent dans le Palais de Justice. © Jean-Patrick Di Silvestro/Le Courrier
Partager cet article sur:
12.10.2021

Jugé coupable d’acceptation d’un avantage en février, l’ex-conseiller d’Etat plaide l’acquittement en appel

Rachad Armanios

Genève » Une différence de taille caractérise le procès en première instance de Pierre Maudet, en février, et celui, face à la Chambre pénale d’appel et de révision, qui s’est ouvert hier à Genève. Le prévenu, reconnu coupable par le Tribunal de police d’acceptation d’un avantage pour son luxueux voyage en famille à Abu Dhabi en 2015, n’est désormais plus conseiller d’Etat. On ne retrouve plus, ou moins, le caractère hors norme des audiences d’il y a huit mois. Battu fin mars aux élections cantonales, le candidat à sa réélection avait toutefois réalisé un score déjouant tous les pronostics consécutifs à sa condamnation pénale.

Le verdict, attendu dans plusieurs semaines, aura-t-il un impact sur les élections cantonales de 2023? Pierre Maudet pourrait alors être tenté de se représenter. L’homme, entré hier en coup de vent dans le Palais de Justice cerné de caméras, avait été condamné en février à 300 jours-amendes avec sursis pour avoir accepté le risque de se faire influence

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00