La Liberté

Maurer dans le rôle du sauveur

Un départ avant la fin de l’année permettrait à Ueli Maurer de s’en aller sur la victoire électorale de la réforme fiscale des entreprises et un bilan tout à fait honorable. © Keystone
Un départ avant la fin de l’année permettrait à Ueli Maurer de s’en aller sur la victoire électorale de la réforme fiscale des entreprises et un bilan tout à fait honorable. © Keystone
16.07.2019

Une démission du conseiller fédéral pourrait relancer une campagne électorale bien mal emmanchée par l’UDC, qui est hors jeu sur la question du réchauffement climatique, jusqu’ici dominante

Philippe Castella

Elections » Ueli Maurer a beau avoir crié sur tous les toits qu’il resterait au Conseil fédéral jusqu’en 2023, voire au-delà, les rumeurs sur son possible départ à la fin de l’année alimentent les discussions à Berne, d’autant que la course à sa succession pourrait relancer une campagne électorale bien mal engagée par son parti, l’UDC. Petit tour d’horizon des raisons qui pourraient pousser le Zurichois à annoncer son départ à son retour de vacances.

1. Un âge qui frise les records

Ueli Maurer aura 69 ans le 1er décembre. Cela fera de lui le conseiller fédéral le plus âgé depuis Pierre Graber (ps, NE), qui démissionna à cet âge-là en 1978. Pour trouver un ministre septuagénaire, il faut remonter à Eduard von Steiger (udc, BE), qui s’est retir&eac

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00