La Liberté

Pas d’eau potable avec trop d’arsenic

06.12.2018

Communes » L’eau potable ayant une teneur en arsenic de plus de 10 microgrammes par litre sera considérée comme impropre à la boisson dès le 1er janvier. Les communes valaisannes de Salvan, Finhaut, Vernayaz et Collonges ont dévoilé leurs solutions pour se mettre en conformité.

«Nous sommes confrontés à un défi d’envergure puisque les sources présentes sur nos territoires respectifs contiennent naturellement un faible taux d’arsenic», ont expliqué hier les présidents des collectivités en question.

L’eau peut contenir certains métaux lourds, comme l’uranium ou l’arsenic, qui à faible teneur, sont sans danger pour la santé. Concernant l’arsenic, la limite s’élevait jusqu’ici à 50 microgrammes par litre. ATS

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00