La Liberté

Patrimoine bâti en péril

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Château de Gruyères, promis à la ruine? © Charly Rappo
Le Château de Gruyères, promis à la ruine? © Charly Rappo
Partager cet article sur:
29.06.2020

Des élus réclament une hausse de la manne fédérale pour préserver les constructions historiques

Sevan Pearson

Politique culturelle » «Des bâtiments historiques vont inévitablement tomber en ruine et disparaître, car le budget pour les préserver est insuffisant.» La conseillère nationale Marie-France Roth-Pasquier (pdc, FR) est inquiète. Si la Confédération n’augmente pas son soutien financier à la préservation des monuments historiques, des fleurons du patrimoine comme le château de Gruyères et ceux de Valère et Tourbillon pourraient courir à une ruine lente et silencieuse.

«Le Conseil fédéral estime qu’il faudrait 100 millions de francs par an pour éviter des pertes importantes. Or à l’heure actuelle, ce ne sont que 26 millions qui y sont alloués annuellement et les bâtiments historiques en paient le prix», se désole l’élue gruérienne.

2 à 3% des constructio

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00