La Liberté

Pesticides sous le feu

Les produits de synthèse rendent de fiers services, mais leur usage est de plus en plus contesté: Genève devrait voter cet automne sur leur interdiction. La population suisse, en 2020. © Keystone-archives
Les produits de synthèse rendent de fiers services, mais leur usage est de plus en plus contesté: Genève devrait voter cet automne sur leur interdiction. La population suisse, en 2020. © Keystone-archives
27.02.2019

Initiative fédérale ou loi constitutionnelle à Genève: les produits agrochimiques n’ont plus la cote

Pierre-André Sieber

Environnement » Des villes qui se passent de pesticides de synthèse ou qui réduisent leur emploi, Genève qui veut inscrire leur bannissement dans la Constitution cantonale, une initiative populaire fédérale «Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse» qui sera soumise au peuple en 2020: le vent de fronde contre ces produits forcit. Même si le Conseil fédéral est contre toute limitation, comme il l’a dit ce mercredi.

Avant tous les autres, les citoyens genevois devraient se prononcer sur ce sujet si la loi constitutionnelle passe la rampe du Grand Conseil. Il se vend 2200 tonnes de pesticides par an en Suisse, dont plusieurs centaines de tonnes issues de synthèse chimique. «Notre initiative a fait sursauter les agriculteurs qui sont dans nos rangs», explique Bertrand Buchs, député PDC. «Nous avons dû revoir notre texte également pou

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00