La Liberté

«Peut mieux faire, mais l’erreur est inévitable»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
David Schütz, statisticien, maître d’enseignement et de recherche à l’Université de Lausanne
David Schütz, statisticien, maître d’enseignement et de recherche à l’Université de Lausanne
Partager cet article sur:
05.08.2020

Santé » La publication de chiffres erronés sur les infections de Covid-19 aura des suites au sein de l’Office fédéral de la santé publique, a annoncé le conseiller fédéral Alain Berset hier, expliquant que l’OFSP est soumis à forte pression. Reste que les critiques fusent. Le ras-le-bol est notamment lié à l’accumulation de lenteurs et de difficultés de la Confédération à agréger des données cantonales sur la pandémie avec des technologies pourtant à disposition. Frédéric Schütz, maître d’enseignement et de recherche en statistiques à l’Uni de Lausanne, tempère tout en soulignant que la Confédération «peut mieux faire».

La récente erreur de l’OFSP était humaine, non liée à la j

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00