La Liberté

Plaies encore ouvertes

Les habitants, ici la famille Guggenheim Eichelberg... © Ariane Gigon
Les habitants, ici la famille Guggenheim Eichelberg... © Ariane Gigon
... se réjouissent que la verdure repousse, effaçant la grisaille due aux gravats. © Ariane Gigon
... se réjouissent que la verdure repousse, effaçant la grisaille due aux gravats. © Ariane Gigon
En attendant, il est interdit d’aller se promener dans le val Bondasca. © Ariane Gigon
En attendant, il est interdit d’aller se promener dans le val Bondasca. © Ariane Gigon
Plaies encore ouvertes
Plaies encore ouvertes
03.08.2018

Les habitants de Bondo se relèvent lentement du drame d’août 2017. Une alerte vient de réveiller les peurs

Ariane Gigon, Bondo (GR)

Eboulements »  Le 23 août 2017, une coulée de pierres, de boue et d’eau envahissait le village grison de Bondo, dans le val Bregaglia. Huit randonneurs perdaient la vie sous les tonnes de rochers qui s’étaient décrochés du Piz Cengalo. Deux autres coulées suivront, le 25 et le 31 août. Près d’une année plus tard, la vie a repris son cours, mais le deuil de certains lieux, auxquels la population était très attachée, n’est pas encore fait. Reportage.

Début août 2018: certains prennent des vacances pour la première fois depuis une année, comme cet employé municipal coordonnant les travaux de remblaiement des débris. D’autres préparent le jour anniversaire de la catastrophe, avec conférence de presse le 13 août. D’autres encore vont s’inscrire pour jouer les figurants dans un fil

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00