La Liberté

Plan d’action contre les violences

Publié le 23.06.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Femmes » La Confédération dit comment elle va mettre en œuvre la Convention d’Istanbul, ratifiée en 2018.

Les victimes de violences domestiques doivent être mieux accompagnées. Le personnel médical mieux formé. Et la population mieux informée. Le Conseil fédéral a adopté hier un plan d’action national visant à mettre en œuvre la Convention d’Istanbul.

Les violences domestiques et contre les femmes sont encore largement répandues en Suisse, rappelle le gouvernement dans un communiqué. En 2021, la police a enregistré 19 341 infractions dans le domaine domestique. Plus de 70% des victimes étaient des femmes, alors que la proportion d’hommes auteurs était de 73%. Pour les délits sexuels, 86% des victimes étaient des femmes en 2020.

Le plan d’action 2022-2026 entend diminuer ces violences. Il contient 44 mesures, divisées en trois thématiques. Dans le domaine de la prévention et de la lutte contre les violences, il prévoit un meilleur accompagnement des victimes. Les hôpitaux cantonaux devront notamment leur assurer une prise en charge médico-légale, avec sécurisation des preuves et accompagnement professionnel.

La dimension sexospécifique sera elle intégrée dans la prévention. Des formations devront aussi être proposées. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11