La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Prêches haineux «très marginaux»

Que révèlent les sermons controversés par rapport aux problèmes des musulmans en Suisse? Interview

Hansjörg Schmid n’est pas favorable à un enregistrement systématique du prêche des imams. © Alain Wicht-archives
Hansjörg Schmid n’est pas favorable à un enregistrement systématique du prêche des imams. © Alain Wicht-archives

Igor Cardellini

Publié le 11.02.2020

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Islam » Le prédicateur Abu Ramadan ne prêchera plus dans la mosquée Ar’Rahman à Bienne. Le comité directeur de l’association de soutien lui a demandé d’y renoncer à la suite des révélations du Matin Dimanche sur son activité en son sein. Alors qu’il est déjà visé par plusieurs procédures pénales, notamment en raison de soupçons de discrimination raciale, des enregistrements montrent qu’il continue à prôner la violence. Hansjörg Schmid, directeur du Centre suisse islam et société (CSIS) de l’Université de Fribourg, évalue ce que ce nouveau cas révèle des problèmes et besoins de la communauté musulmane en Suisse.

Comment jugez-vous ce cas?

Hansjörg Schmid: La procédure pénale est en cours et je n

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00