La Liberté

Pression de la Turquie sur Genève

Sur la place des Nations à Genève, Demir Sönmez pose devant sa photographie qui irrite Ankara. © RA/Le Courrier
Sur la place des Nations à Genève, Demir Sönmez pose devant sa photographie qui irrite Ankara. © RA/Le Courrier
25.04.2016

La photo qui fâche • Le consulat turc demande à la ville de Genève le retrait d’un cliché exposé par le photographe Demir Sönmez face aux Nations Unies. Réactions indignées.

Rachad Armanios

L’une des 58 photos grand format que Demir Sönmez expose sur la place des Nations à Genève jusqu’au 1er mai dérange la Turquie. «Le Courrier» a appris que son consulat a protesté auprès de la ville de Genève par le biais d’un courrier adressé au chef de l’Environnement urbain et de la sécurité, Guillaume Barazzone. Le consulat demande que la photographie soit retirée. Le Conseil administratif discutera demain de la position à adopter. Aucune mesure ne sera prise d’ici-là, fait savoir la porte-parole de la maire Esther Alder.

La mort d’un adolescent

Que montre la photo? Comme les autres, elle a été prise à l’occasion de l’une des nombreuses manifestations sur la place des Nations que Demir Sönmez, photographe genevois d’origine kurde et arménienne, a couvertes et qui font l’objet de son exposition. Celle en question a eu lieu le 14 mars 2014. Au premier plan, une banderole avec le visage dessiné d’un adolescent et cette phrase: «Je m’appelle Berkin Elvan, la police m’a tué sur l

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00