La Liberté

Quand l’antivirus ne suffit plus

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A Forum Fribourg, Thomas Süssli faisait ce mercredi sa première apparition publique en qualité de chef de l’armée. © NoPaper/DR
A Forum Fribourg, Thomas Süssli faisait ce mercredi sa première apparition publique en qualité de chef de l’armée. © NoPaper/DR
Partager cet article sur:
12.02.2020

Aux Swiss Cyber Security Days, le chef de l’armée Thomas Süssli parle de cyberdéfense

Pierre-André Sieber

Sécurité informatique » A l’heure où l’on recense 593 attaques informatiques confirmées depuis le 1er janvier en Suisse, faut-il appeler au secours Thomas Süssli, le nouveau chef de l’armée? Comme cet intervenant de marque l’a expliqué aux Swiss Cyber Security Days (SCSD) à Forum Fribourg, à Granges-Paccot, les hackers frappent autant les infrastructures militaires que l’administration ou les privés.

Ce fléau a coûté en 2017 au plan mondial quelque 600 milliards de dollars (585 milliards de francs) selon McAfee, société spécialisée dans la protection informatique. Thomas Süssli (53 ans) a ordonné à son cyberbataillon, fort de 170 spécialistes, de serrer les rangs.

Armée Formation Granges-Paccot Informatique PS Société Viola Amherd Tous les tags

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00