La Liberté

Quand les élus tournent casaque

Après avoir quitté le MCG, Eric Stauffer tente de refaire surface sous d’autres couleurs. © Keystone-archives
Après avoir quitté le MCG, Eric Stauffer tente de refaire surface sous d’autres couleurs. © Keystone-archives
08.08.2019

Par ambition ou en raison de querelles intestines, certains politiciens n’hésitent pas à changer de parti

Christiane Imsand

Politique » Adhérer à un parti, c’est comme passer devant le maire. On signe pour le meilleur et pour le pire, mais il arrive que les partenaires évoluent ou fassent d’autres rencontres et la rupture devient inévitable. Certains choisissent ensuite d’adhérer à une nouvelle formation car il est difficile de résister à l’attrait de la politique une fois qu’on a attrapé le virus. Mais le succès n’est pas toujours au rendez-vous. Les politiciens qui tournent casaque doivent reconquérir leur électorat en démontrant qu’ils n’ont pas agi par simple opportunisme politique.

Le cas le plus emblématique est sans doute celui du Genevois Eric Stauffer. Le cofondateur du Mouvement des citoyens genevois (MCG) aspire à revenir sur le devant de la scène après avoir claqué la porte du MCG qui ne voulait plus de l

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00