La Liberté

Quatorze ans de prison pour féminicide

Publié le 25.01.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Neuchâtel » Aucun repentir pour l’homme qui a tué sa femme à coups de couteau.

Un tribunal neuchâtelois a condamné l’auteur du féminicide (lire notre édition d’hier) du 22 avril 2021 à Peseux (NE) à 14 ans de prison pour meurtre et à une expulsion du territoire suisse de 15 ans. Le Ministère public avait requis une peine de 15 ans de prison.

La Cour a retenu que le prévenu avait intentionnellement donné la mort à son épouse. «Le nombre de coups et les endroits frappés ne laissent pas de place au doute», a expliqué le président du tribunal, Niels Favre.

Le tribunal n’a pas retenu l’humiliation dont aurait été victime le prévenu, ni le fait que sa femme l’ait poussé à bout et encore moins l’histoire du sort jeté par un marabout commandité par la victime. La capacité de discernement de l’accusé était intacte.

Les juges sont convaincus que le prévenu ment lorsqu’il dit ne pas se souvenir de ce qu’il s’est passé. Le meurtrier est passé à l’acte parce que la victime refusait de reprendre une relation conjugale avec lui. Pour la Cour, la manière du prévenu de rejeter la faute sur la victime démontre qu’il n’a pas pris conscience de son acte. Il n’a exprimé aucun repentir.

A l’issue de la peine, l’accusé sera expulsé pour une durée de 15 ans du territoire suisse. Il est d’origine érythréenne tout comme la victime.

Le prévenu a également été condamné à verser 35 000 francs pour chacun des trois enfants du couple, pour tort moral. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Président en visite au Botswana

    Diplomatie » Le président de la Confédération Alain Berset entame aujourd’hui une visite de deux jours au Botswana. Il se rendra ensuite au Mozambique...
  • Réexportation sous conditions

    Un assouplissement de la loi sur le matériel de guerre est validé en commission
  • Migros s’étoffe dans la santé

    Santé » Le géant orange rachète Zur Rose, spécialiste de la vente de médicaments.Le géant de la distribution Migros, via sa filiale Medbase, se renforce dans...
  • Baume-Schneider médiatrice

    Moutier » La conseillère fédérale jurassienne Elisabeth Baume-Schneider pourra jouer le rôle de médiatrice dans le dossier de Moutier comme l’ont fait ses...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11