La Liberté

Revirement symbolique

Dès le premier jour de cette nouvelle législature, le vent a tourné au sujet du lobbyisme, pour le plus grand plaisir du chef du groupe des Verts Balthasar Glättli. © Keystone
Dès le premier jour de cette nouvelle législature, le vent a tourné au sujet du lobbyisme, pour le plus grand plaisir du chef du groupe des Verts Balthasar Glättli. © Keystone
03.12.2019

Contrairement à l’ancien Conseil national, le nouveau veut davantage de transparence dans le lobbying

Philippe Boeglin

Intérêts particuliers » Plus jeune, plus vert, plus féminin, plus progressiste: le visage du Conseil national s’est passablement remodelé lors des élections d’octobre. Et cette métamorphose s’est traduite hier lors du premier vote de la législature. Par 107 voix contre 66, la nouvelle Chambre du peuple a accepté d’entrer en matière sur un projet introduisant davantage de transparence pour les lobbyistes, ces agents qui plaident auprès des politiciens pour des intérêts de l’économie, de la société civile ou des autorités publiques.

Faut-il y voir l’influence du nouveau parlement? Le vent a effectivement tourné. En juin, l’ancien Conseil national, à majorité de droite PLR-UDC, avait refusé d’entrer en matière sur le projet, avec l’appui notoire de la majorité des d&

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00