La Liberté

Roger Köppel pas sanctionné

Publié le 29.11.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Guerre en Ukraine » Soupçonné d’avoir fait fuiter des documents, le conseiller national UDC échappe à des mesures disciplinaires.

Roger Köppel, soupçonné d’avoir fait fuiter des documents confidentiels dans le contexte de la guerre en Ukraine, échappe aux mesures disciplinaires. Le Bureau du Conseil national en a décidé ainsi lundi par 8 voix contre 4 et 1 abstention.

Egalement patron de la Weltwoche, le conseiller national UDC est soupçonné d’avoir rendu public sur sa chaîne vidéo «Weltwoche Daily» des documents confidentiels issus de la commission de politique extérieure du National, qui avait porté plainte.

A la fin mars, Roger Köppel avait rapporté une perquisition de la filiale moscovite de l’horloger suisse Audemars Piguet. Des montres suisses de luxe auraient été confisquées par le Kremlin. Selon Blick, le Zurichois se serait appuyé sur une note d’information confidentielle du Département fédéral des affaires étrangères.

Lors de son audition, Roger Köppel a expliqué avoir obtenu d’autres sources les informations qui figuraient dans le document de la commission, reçu après coup. En tant que journaliste, il a le droit d’invoquer la protection des sources, souligne le Bureau. Il se trouve dans l’impossibilité de prouver, sans le moindre doute, qu’il a matériellement et sciemment violé le secret de fonction. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11