La Liberté

Roger Schawinski: «Je veux aider la SSR!»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les antennes sont-elles aussi remises en question avec l’arrêt programmé des ondes ultracourtes? © Vincent Murith-archives
Les antennes sont-elles aussi remises en question avec l’arrêt programmé des ondes ultracourtes? © Vincent Murith-archives
Partager cet article sur:
14.05.2021

Le pionnier des radios locales Roger Schawinski exige le maintien des ondes FM, dont la fin doit intervenir en 2022. Il a lancé une pétition et a trouvé des soutiens au parlement

Ariane Gigon, Zurich

Radios » La Suisse sera-t-elle un des seuls pays européens sans FM dès l’année prochaine? C’est ce que craint l’homme de radio Roger Schawinski. Il vient de lancer une pétition «Sauvez les ondes ultracourtes», pour exiger le maintien d’antennes de diffusion, contre l’avis de l’Office fédéral de la communication (OFCOM) et de la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR). Selon lui, la technologie du DAB+ sera bientôt dépassée. De plus, les pays voisins maintiennent les ondes ultracourtes (OUC, permettant la FM) ce qui convient aussi aux automobilistes n’ayant pas encore de réception DAB+. Explications du Zurichois, pionnier des radios locales en Suisse et patron de Radio 1.

Qu’est-ce que vous avez contre la technologie DAB+?

C’est une technologie bientôt

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00