La Liberté

Sacré Zurich qui voulait tellement des examens de maturité…

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les cérémonies de remise de diplômes restent un moment clé de la vie des jeunes. Les Zurichois n’ont pas voulu les supprimer. © Alain Wicht-a
Les cérémonies de remise de diplômes restent un moment clé de la vie des jeunes. Les Zurichois n’ont pas voulu les supprimer. © Alain Wicht-a
Partager cet article sur:
11.07.2020

Ariane Gigon

Outre-Sarine

Performance. » Ça y est, cette fois tout le monde est en vacances. A Zurich, les enfants ont ramené leurs cartables à la maison hier. Seuls les Argoviens doivent encore attendre une semaine. En même temps que cette «libération», les diplômes de maturité fédérale ont été remis en grande pompe au bord de la Limmat, malgré de fortes récriminations préalables.

Les élèves des collèges ont dû attendre longtemps, fin avril, pour savoir si le Conseil fédéral allait annuler les examens finaux. Ce qu’il avait fait, tout en laissant les cantons décider de les organiser quand même s’ils le voulaient. Il leur avait donc fallu encore attendre ce que leur canton déciderait.

Si les Romands ont finalement tous renoncé aux examens, la situation a été

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00