La Liberté

Sans accord-cadre, un «no man’s land à craindre»

L’avocat d’affaires Jean Russotto est considéré comme un des Suisses qui dispose du carnet d’adresses le plus fourni à l’échelle européenne. © DR
L’avocat d’affaires Jean Russotto est considéré comme un des Suisses qui dispose du carnet d’adresses le plus fourni à l’échelle européenne. © DR
Partager cet article sur:
18.10.2019

A la veille des élections fédérales et alors qu’un accord sur le Brexit est soumis au vote aujourd’hui, où en sont les négociations sur un accord-cadre entre Berne et Bruxelles?

Tanguy Verhoosel

Question européenne » Il est considéré, à Bruxelles comme à Berne, comme l’un des observateurs les plus pointus de l’évolution des relations entre la Suisse et l’Union européenne. Sur fond d’élections fédérales en Suisse et d’accord sur le Brexit entre Londres et Bruxelles, interview de l’avocat d’affaires helvétique Jean Russotto.

Quel jugement portez-vous sur l’état des relations entre la Suisse et l’UE?

Je suis à Bruxelles depuis 1972. Je n’ai jamais connu une situation aussi délicate. Elle est comparable à celle qui prévalait après le «non» à l’Espace économique européen en décembre 1992. Plus le temps passe, sans accord-cadre institutionnel, plus on s’approche d’un no man’s land.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00