La Liberté

Servir l’Etat et militer?

Devant les locaux de Vitol à Genève, les activistes d’Extinction Rebellion miment une scène de crime sanguinolente. © Jean-Patrick di Silvestro/Le Courrier
Devant les locaux de Vitol à Genève, les activistes d’Extinction Rebellion miment une scène de crime sanguinolente. © Jean-Patrick di Silvestro/Le Courrier
Partager cet article sur:
17.02.2020

Un fonctionnaire vaudois est mis en cause pour avoir violé la loi dans le cadre d’Extinction Rebellion

Raphaël Besson et Sevan Pearson

Désobéissance civile » Extinction Rebellion (XR) a occupé ce lundi des entreprises de commerce de matières premières pour dénoncer leurs atteintes à la biodiversité. Le quotidien gratuit 20 minutes révèle qu’un des militants, porte-parole du mouvement, est aussi employé de l’Etat de Vaud. Le journal cite le chancelier Vincent Grandjean pour qui la situation serait «très délicate» puisqu’il est interdit d’encourager à violer la loi.

Au vu du succès de ces mouvements, la question se pose: un employé de l’Etat peut-il occuper une fonction dans un mouvement qui appelle à ne pas respecter la loi? La gauche et les syndicats contestent tout problème, mais la droite tique. «Je suis assez préoccupé par ces informations», confie Alexandre Berthoud, vice-président du PLR Vaud. Le

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00