La Liberté

Sévérité accrue envers les Tibétains

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En 2011 déjà, des Tibétains marchaient dans l’Emmental en direction de Genève pour défendre leur statut. © Keystone-archives
En 2011 déjà, des Tibétains marchaient dans l’Emmental en direction de Genève pour défendre leur statut. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
02.09.2020

La pratique de l’asile s’est durcie envers la population himalayenne, cible de la Chine communiste

Philippe Boeglin

Réfugiés » Certains n’en ont pas cru leurs yeux: en vertu d’un accord bilatéral, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) invite parfois des fonctionnaires de Chine pour l’aider à identifier des immigrés chinois destinés au renvoi (notre édition du 30 août). La présence en Suisse d’agents spécialement envoyés par le régime communiste, régulièrement critiqué pour ses violations des droits de l’homme, ne plaît pas à tout le monde. On reproche à Berne de faire toujours plus de concessions au géant asiatique, véritable eldorado économique.

Plus largement, cet accord avec le SEM, dévoilé par la NZZ am Sonntag, attire l’attention sur la politique d’asile suisse dans les questions liées à la Chine. Par exemple à propos des Tibétains,

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00