La Liberté

Soignantes entendues en partie

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un retrait de l’initiative sur les soins infirmiers n’est pas envisagé, selon la présidente de l’Association suisse des infirmières et infirmiers. © Keystone
Un retrait de l’initiative sur les soins infirmiers n’est pas envisagé, selon la présidente de l’Association suisse des infirmières et infirmiers. © Keystone
Partager cet article sur:
16.09.2020

Le National a répondu favorablement à deux revendications du personnel infirmier

Sevan Pearson

Santé » Hier, le Conseil national a adopté deux mesures en faveur du personnel infirmier. Elles font office de contre-projet à l’initiative populaire lancée par l’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI). A 115 voix contre 76, la Chambre du peuple a voté pour que les cantons aient l’obligation de mettre à disposition des moyens financiers, afin que davantage de professionnels soient formés dans le domaine. En cela, elle s’oppose au Conseil des Etats qui avait opté pour une formulation non contraignante.

Regine Sauter (plr, ZH) a plaidé en vain contre cette obligation. L’argument principal: les capacités financières varient d’un canton à l’autre. Pour sa part, Barbara Gysi (ps, SG) a rappelé que d’ici à 2030, la Suisse manquera de 65 000 professionnels dans le domaine des soins. «Les besoins sont énormes. Afin de pouvoir les combler, des investissements dans la formation sont urgents et impératifs.»

Une facturation directe?

La Chambre du peuple s’est égalem

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00