La Liberté

Soutien au chanvre industriel

Partager cet article sur:
Publié le 04.11.2021

Agriculture » Le Conseil fédéral a approuvé plusieurs ordonnances agricoles.

Les paysans devraient bénéficier de paiements directs pour certaines surfaces de chanvre industriel. Le Conseil fédéral a approuvé hier le train d’ordonnances agricoles 2021. Au total, 17 d’entre elles sont modifiées.

A partir du 1er janvier, les surfaces de chanvre industriel cultivées pour l’utilisation des fibres ou pour un usage alimentaire, comme l’huile ou les compléments alimentaires, donneront droit aux paiements directs. La production agricole est ainsi mise à égalité avec l’encouragement des autres grandes cultures, souligne le gouvernement. Le reste des cultures de chanvre, telles que le chanvre CBD, restent exclues du soutien.

Le stockage des engrais de ferme liquide devra lui être plus strict, en matière de protection de l’environnement. Des sanctions sont définies en cas de non-respect des dispositions.

Pour l’épandage des engrais liquides, l’obligation d’utiliser des «pendillards», à savoir des rampes à tuyaux flexibles, est en revanche reportée au 1er janvier 2024.

Les modifications touchent aussi les suppléments laitiers. Le supplément pour le lait transformé en fromage est réduit de 15 à 14 centimes par kilo de lait. Le crédit prévu par le parlement dans le plafond de dépenses 2022-2025 ne sera pas suffisant, explique le gouvernement. A l’inverse, le supplément pour le lait commercialisé est augmenté de 4,5 à 5 centimes par kilo pour utiliser pleinement le crédit à disposition.

L’Union suisse des paysans (USP) s’est montrée partagée sur les décisions du Conseil fédéral: si elle salue le report de l’obligation d’utiliser des pendillards, elle regrette la réduction du supplément pour le lait transformé en fromage.

ATS


Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00