La Liberté

Sur la terrasse du café du commerce

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
22.02.2021

Comment relâcher la pression pour remonter le moral des troupes et ne pas plomber davantage l’économie, tout en évitant l’effet yo-yo de nouvelles mesures restrictives dans quelques semaines? Analyse

Philippe Castella

Nous en avons tous ras-le-bol! Au point de débattre avec acharnement, comme si la survie de la Confédération en dépendait, du bien-fondé ou non de l’installation de tables sur les terrasses des restaurants au bord des pistes de ski. A quand l’inscription de l’assiette skieur au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco? A quand un guide des self-services où manger les meilleures frites froides au ketchup? Le débat sur la gestion de l’épidémie tourne au burlesque. Mais si cela peut servir d’exutoire à la lassitude ambiante, c’est peut-être bénéfique pour le moral des troupes.

Car au-delà des considérations sanitaires ou économiques, c’est là sans doute que se situe le cœur du débat politique aujourd’hui. C’est cela qui va inspirer les importantes décisions d’assoupl

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00