La Liberté

«Tenir deux à trois mois»

Partager cet article sur:
08.04.2021

Covid-19 » La task force enjoint à supporter encore quelques mois les restrictions.

La situation pourra se détendre seulement une fois que 50% de la population sera vaccinée. Le chef de la task force scientifique, Martin Ackermann, a enjoint la population à tenir encore deux à trois mois.

La ligne d’arrivée est proche, a déclaré le scientifique hier devant la presse. Mais jusqu’à ce que toutes les personnes qui le souhaitent soient vaccinées, il vaut la peine de maintenir le nombre de nouvelles infections à un niveau bas.

D’autant que l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) constate une baisse de l’âge moyen des patients Covid depuis le début de l’année. Les autorités sont particulièrement préoccupées par les cas qui touchent les 50 à 70 ans, qui n’ont pas encore été vaccinés.

Pour l’heure, 11,4% de la population a reçu au moins une dose et 6,8% est entièrement vaccinée. Chez les plus de 75 ans, ces proportions sont respectivement de 65% et 50%. Chez les plus de 65 ans, 30% sont entièrement vaccinés tandis qu’une moitié de cette catégorie d’âge a reçu une injection. «Nous ne voyons pas encore d’effet statistique significatif de la vaccination sur l’occupation des lits en soins intensifs», selon M. Mathys.

La Turquie figure désormais sur la liste des pays pour lesquels l’entrée en Suisse est soumise à une quarantaine. L’OFSP a actualisé hier sa liste des pays à risque. Champion de la vaccination, Israël n’y figure plus. La nouvelle liste entrera en vigueur le 14 avril. Outre Israël, la Jamaïque, l’Albanie et les Emirats arabes unis en sont retirés. En revanche, l’Arménie, la Croatie et la Lituanie y font leur apparition. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00