La Liberté

Tolérance maximale en Valais

Publié le 12.01.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Minorités sexuelles » Un plan «ambitieux» de lutte contre les discriminations est lancé par les autorités valaisannes.

Le Valais veut lutter contre les discriminations à l’égard des LGBTIQ+. Il lance cette année un plan «ambitieux» visant d’une part à répondre aux besoins de ces personnes et d’autre part à sensibiliser population et professionnels de la santé. Signe de sa volonté de l’inscrire dans la durée, le canton a aussi créé un nouveau poste dédié.

«Ce plan ambitieux place le Valais parmi les cantons précurseurs en matière de promotion de la santé et de prévention des discriminations à l’égard des personnes LGBTIQ+», a affirmé hier Mathias Reynard, chef du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture. Au total, 130 000 fr. seront investis pour «cette question de santé publique».

Un rapport commandé à Promotion Santé Valais montre que les personnes LGBTIQ+ sont en moins bonne santé, notamment psychique et sexuelle, que le reste de la population. L’analyse établit par exemple davantage de comportements addictifs et des risques de tentatives de suicide entre deux et cinq fois plus élevés. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00