La Liberté

Transmission claire des données

18.09.2019

Berne » L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) doit pouvoir continuer de collecter des données d’assurés auprès des assurances-maladie pour mieux maîtriser les coûts de la santé. Mais dans des limites respectant la protection de la personnalité. Ainsi en a décidé hier le Conseil des Etats.

Depuis 2014, l’OFSP collecte auprès des assurances des données individuelles anonymisées dans le domaine de l’assurance-maladie obligatoire. Une expertise réalisée sur le mandat de Santésuisse a estimé que ces relevés était disproportionnés. Le projet de révision clarifie donc la base légale concernant les domaines pour lesquels l’OFSP est autorisé à collecter des données. Il précise l’étendue et les objectifs de la récolte, ainsi que les modalités d’exploitation, a indiqué Erich Ettlin (pdc, OW) pour la commission. ATS

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00