La Liberté

Très loin de la catastrophe annoncée

En Valais, les craintes liées à la Lex Weber étaient en grande partie infondées. © Keystone-archives
En Valais, les craintes liées à la Lex Weber étaient en grande partie infondées. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
20.08.2019

Le nombre de résidences secondaires vacantes n’a cessé d’augmenter depuis le oui à l’initiative Weber

Philippe Castella

Tourisme » L’acceptation de l’initiative Weber par le peuple en 2012 avait été ressentie comme un véritable camouflet pour les régions de montagne et tout particulièrement en Valais. Aujourd’hui, près de quatre ans après l’entrée en vigueur de la loi d’application, tout le monde est bien forcé de reconnaître qu’on est très loin de la catastrophe annoncée. La question faisait l’objet d’un séminaire organisé hier à Berne par le Groupement pour les régions de montagne (SAB).

L’initiative limitant à 20% le taux de résidences secondaires dans chaque commune, on s’attendait à une ruée sur celles-ci et des prix qui flambent. C’est tout l’inverse qui s’est produit. Le taux de tels logements vacants n’a cessé d’augmenter depuis 2012. Il a m&ec

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00