La Liberté

Trop peu de femmes parmi les cadres en médecine

21.03.2019

Statistique médicale » Si la féminisation des médecins se poursuit en Suisse, il y a encore trop peu de médecins femmes aux postes de cadres. Autre constat tiré du tableau de la statistique médicale 2018: il y a toujours plus de médecins étrangers sur sol helvétique.

Pour la Fédération des médecins suisses (FMH), qui a publié hier dans son bulletin hebdomadaire la statistique médicale 2018, la tendance de ces dernières années se confirme: la santé de la population suisse est toujours plus aux mains des femmes et des étrangers.

En 2017, 4668 étudiants étaient inscrits à une formation universitaire bachelor, dont 2923 femmes et 1745 hommes. Au niveau supérieur du master en médecine humaine, 3246 étudiants étaient enregistrés, dont 1849 femmes et 1397 hommes. Un peu plus de mille étudiants (1029) ont obtenu leur diplôme fédéral en médecine humaine l’an dernier, dont une majorité de femmes.

Mais une fois un diplôme en poche, le nombre de femmes prédomine uniquement chez les médecins assistants (58,6%). Il ne fait ensuite que diminuer pour atteindre 47,9% chez les chefs de clinique, 24,5% chez les médecins adjoints et 12,4% chez les médecins chefs. ATS

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00