La Liberté

Un certain flou règne au PLR

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A la présidence du Parti libéral-radical depuis 2016, la Schwytzoise Petra Gössi a mis son parti sur les rails d’une prise en compte des défis climatiques. © Keystone-archives
A la présidence du Parti libéral-radical depuis 2016, la Schwytzoise Petra Gössi a mis son parti sur les rails d’une prise en compte des défis climatiques. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
10.08.2021

L’incertitude prévaut pour la succession de Petra Gössi à la présidence des libéraux-radicaux. Les regards se tournent cependant vers un trio de tête alémanique. La sénatrice fribourgeoise Johanna Gapany décline.

Philippe Boeglin

Libéraux-radicaux » Candidat? Pas candidat? Présidence unique? Coprésidence? Les questions restent ouvertes dans la course à la succession de Petra Gössi, présidente démissionnaire du Parti libéral-radical (PLR). Elles devraient en partie trouver réponse après ce dimanche, date butoir pour le dépôt des postulations auprès de la commission de sélection.

Pour l’instant, difficile de savoir qui a remis son dossier. Quelques intéressés potentiels ont été cités dans la presse, sans qu’ils confirment leur candidature. La campagne, dépassionnée et à l’électrocardiogramme assez plat médiatiquement, se déroule avant tout en coulisses.

Johanna Gapany décline

La situation ne se décante qu’au compte-gouttes. Ainsi, la sénatrice fribourgeoise Johanna Ga

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00