La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un dangereux bouillonnement

Partager cet article sur:
Publié le 22.03.2021

Les statistiques criminelles 2020 sont pour le moins contrastées: baisse des brigandages par exemple, mais hausse de la violence domestique et de celle commise par les mineurs. Un expert tire la sonnette d’alarme

Ariane Gigon et Sevan Pearson

Criminalité » Cinq jeunes blessés conduits à l’hôpital et une quinzaine d’autres respirant difficilement: c’était le bilan, le 19 janvier dernier, d’une bagarre entre deux groupes de jeunes à Lausanne, avec sprays au poivre et couteaux. Un exemple isolé? Non, la violence juvénile a repris l’ascenseur. L’année 2020 et la pandémie n’ont pas arrangé les choses. C’est ce que montrent les bilans de la criminalité publiés ce lundi par l’Office fédéral de la statistique et par les cantons.

Près de 40%, de 6875 à 9489: c’est l’augmentation du nombre de prévenus mineurs ayant commis un délit pénal en Suisse en 2020, par rapport à 2016, sans les atteintes à la loi sur les stupéfiants et à celle sur les étrangers. Certains chiffres sont enco

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00