La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un parlement à deux visages

Une «petite nouvelle» clairvoyante: grâce à Isabelle Chassot, un projet mal ficelé a été renvoyé en commission. © Keystone
Une «petite nouvelle» clairvoyante: grâce à Isabelle Chassot, un projet mal ficelé a été renvoyé en commission. © Keystone
Publié le 17.06.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Analyse

Le Parlement suisse a montré deux visages bien distincts ces deux derniers jours sur deux sujets fort sensibles: les primes d’assurance-maladie et les retraites. Alors que le Conseil national a fait preuve d’un bel esprit de recherche de compromis dans l’élaboration d’un contre-projet indirect à une initiative du Parti socialiste sur les primes, le Conseil des Etats s’est pris les pieds dans le tapis sur la révision du deuxième pilier.

Le domaine de la santé est pourtant un thème très délicat au parlement. La surreprésentation des lobbys y a en général un effet anesthésiant. Le déblocage est venu cette fois-ci du traitement en parallèle, durant cette session, de l’initiative populaire du PS pour des primes limitées à 10% du revenu et de celle du Centre pour limiter les coûts de la santé.

Le mal et la douleur

Les deux groupes ont conjugué leurs efforts pour élaborer des contre-projets solides à ces deux initiatives selon une logique constructive: traitons le mal (l’

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11