La Liberté

Un pas pour les parents

Berne souhaite encourager les parents à prendre en charge un enfant gravement malade. © Keystone
Berne souhaite encourager les parents à prendre en charge un enfant gravement malade. © Keystone
22.05.2019

Le père ou la mère d’un enfant gravement malade pourrait bénéficier d’un congé payé de 14 semaines

Christiane Imsand

Famille » Les parents en savent quelque chose. Il suffit qu’un enfant tombe malade pour que toute l’organisation familiale soit remise en cause. Si le cas est grave, l’un des parents devra peut-être mettre de côté sa carrière professionnelle. Adoptée ce mercredi par le Conseil fédéral, la nouvelle loi sur les proches aidants apporte un début de solution. Elle règle le maintien du salaire pour les absences de courte durée et ouvre la porte à un congé payé pouvant aller jusqu’à 14 semaines pour la prise en charge d’un enfant gravement malade ou victime d’un accident.

Le projet doit encore passer par la moulinette parlementaire avant d’entrer en vigueur. Exception faite de l’UDC, les partis sont d’accord sur le principe, mais ils devront résister à la pression des employeurs. Tant l’Union patronale sui

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00