La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un test pour refroidir le sol routier

Depuis début juillet, Sion participe à un projet pilote de lutte contre les îlots de chaleur dans les villes

Le 3 juillet dernier, des ouvriers ont intégré des gravillons blancs sur une petite portion de route à Sion. Le but: tester un nouveau type de revêtement qui absorbe moins la chaleur. © Le Nouvelliste
Le 3 juillet dernier, des ouvriers ont intégré des gravillons blancs sur une petite portion de route à Sion. Le but: tester un nouveau type de revêtement qui absorbe moins la chaleur. © Le Nouvelliste

Sevan Pearson, Sion

Publié le 20.07.2020

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Climat » Les conducteurs des quelque 8000 véhicules qui empruntent la rue de la Dixence, à Sion, sont souvent loin de se douter que leurs roues ne foulent pas un revêtement habituel. Car qui a l’œil attentif repérera sur un court tronçon différentes couleurs au sol, allant du noir au jaune en passant par le blanc.

«Nous sommes en train de tester cinq types de technologies et trois revêtements différents sur ces 125 mètres», explique Lucien Pignat, ingénieur au Service de la mobilité du canton du Valais. Objectif: faire baisser la température des routes afin de lutter contre les îlots de chaleur dans les villes qui peuvent devenir, en cas de canicule, de vrais fours.

Un sol moins chaud

Ce test grandeur nature a débuté par une première étape le 3 juillet sur un revêtement en train d’être posé. «Des ouvriers ont intégré des gravillons blancs directement à la surface, sur plusieurs dizaines de mètres de la partie ouest de la rue», indique Lucien Pignat. Des granulats qui ne

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00