La Liberté

Une féminisation en dents de scie

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Depuis peu, le Grand Conseil zurichois compte 73 femmes et 107 hommes. Il est le premier parlement cantonal de Suisse à dépasser la barre des 40% de femmes. © Keystone-archives
Depuis peu, le Grand Conseil zurichois compte 73 femmes et 107 hommes. Il est le premier parlement cantonal de Suisse à dépasser la barre des 40% de femmes. © Keystone-archives
Une féminisation en dents de scie
Une féminisation en dents de scie
Partager cet article sur:
04.03.2020

Plus dans les législatifs, moins dans les exécutifs: l’évolution des femmes en politique n’est pas linéaire

Ariane Gigon, zurich

Egalité » Il n’est pas peu fier, le Grand Conseil zurichois: avec l’arrivée de trois nouvelles députées, il peut désormais se targuer d’être «le premier de Suisse à dépasser la proportion de 40% de femmes». Mais cette évolution est contrastée par l’augmentation, dans le même temps, du nombre de cantons, dont Uri dès dimanche, dont l’exécutif est complètement masculin. Pour Sarah Bütikofer, politologue à l’Université de Zurich, ce n’est pas forcément contradictoire.

La campagne «Helvetia appelle» avait, en 2019, porté ses fruits: au Conseil national, la proportion de parlementaires féminines a fait un bond de 32 à 42%, au Conseil des Etats de 15,2 à 26,1%. Dans les cantons, la moyenne pour les vingt-six Grands Conseils est de 29,2%.

Les trois no

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00