La Liberté

Une présidence en tensions

Le tapis rouge se déroule devant le président à son arrivée au Bangladesh en février. © Keystone
Le tapis rouge se déroule devant le président à son arrivée au Bangladesh en février. © Keystone
Dialogue avec le pape François lors de la visite de ce dernier au Conseil œcuménique des Eglises à Genève, en juin. © Keystone
Dialogue avec le pape François lors de la visite de ce dernier au Conseil œcuménique des Eglises à Genève, en juin. © Keystone
Caressant la tête d’une vache avec cornes lors d’une randonnée entre Riggisalp et le lac Noir, le 31 juillet. © Keystone
Caressant la tête d’une vache avec cornes lors d’une randonnée entre Riggisalp et le lac Noir, le 31 juillet. © Keystone
Rencontre avec les lanceurs de drapeaux juste avant de prononcer son discours du 1er Août sur la prairie du Grütli. © Keystone
Rencontre avec les lanceurs de drapeaux juste avant de prononcer son discours du 1er Août sur la prairie du Grütli. © Keystone
Accuelli sur les marches du palais de l’Elysée, à Paris, par le président français Emmanuel Macron, en septembre. © Keystone
Accuelli sur les marches du palais de l’Elysée, à Paris, par le président français Emmanuel Macron, en septembre. © Keystone
Entouré d’enfants rohingya lors de sa visite du camp de réfugiés de Kutupalong à Cox’s Bazar au Bangladesh, en février. © Keystone
Entouré d’enfants rohingya lors de sa visite du camp de réfugiés de Kutupalong à Cox’s Bazar au Bangladesh, en février. © Keystone
Face à Donald Trump lors de la réunion annuelle du World Economic Forum de Davos, en janvier. © Keystone
Face à Donald Trump lors de la réunion annuelle du World Economic Forum de Davos, en janvier. © Keystone
14.12.2018

Alain Berset cédera son siège de président de la Confédération helvétique à Ueli Maurer à la fin de l’année. Le Fribourgeois évoque un climat politique qui a passablement changé jusqu’au sein du Conseil fédéral

Philippe Castella

Votre grande ambition pour cette année présidentielle était d’introduire une pause-café à 11 h durant les séances du Conseil fédéral. Y êtes-vous parvenu?

Alain Berset: C’était une boutade évidemment. Nous avons fait des pauses de manière très flexible, quand nous en avions besoin. Je voulais signifier par là que le rôle d’un président en Suisse n’est pas de chercher à laisser une trace, car il y a un continuum. Il a un rôle de coordinateur et doit garantir des débats de qualité qui aboutissent à des résultats.

L’objectif était aussi d’améliorer la convivialité. Pour le coup, c’est raté?

Non, sur le plan humain, nous avons de bons contacts. On sent en revanche que le Conseil fé

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00