La Liberté

Une solution de repli est approuvée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Après des mois de fermeture, des commerçants sont étranglés par leur loyer. © Keystone/photo prétexte
Après des mois de fermeture, des commerçants sont étranglés par leur loyer. © Keystone/photo prétexte
Partager cet article sur:
05.06.2020

Le Conseil national soutient un rabais de loyer de 60% pour cafetiers et commerçants forcés de fermer

Philippe Castella

Crise sanitaire » C’est la saga qui anime la vie parlementaire depuis que le parlement a retrouvé ses droits: faut-il voler au secours des locataires commerciaux (bistrots, commerces, coiffeurs, physiothérapeutes, etc.) qui ont dû fermer boutique durant la crise sanitaire? On a pu observer deux constantes: à chaque épisode, chacune des deux Chambres a répondu oui à cette question et, à chaque fois, en amenant une autre solution.

On a donc assisté hier à un ixième rebondissement avec l’acceptation par le Conseil national (98 à 84 et 12 abstentions) d’une nouvelle motion. Selon celle-ci, les exploitants d’établissements ne devraient à leurs bailleurs que 40% de leur loyer durant les deux mois de fermeture imposée. Cela ne concernerait toutefois pas les loyers de plus de 20 000 francs par mois. «Et elle ne s’applique que de mani&eg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00