La Liberté

Une solution pour les livreurs

Publié le 20.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Emploi » Le personnel de Smood obtient de meilleures conditions de travail.

L’entreprise de livraison Smood et le syndicat Syndicom ont trouvé un terrain d’entente sur les conditions de travail des livreurs, dénoncées depuis plusieurs mois en Suisse romande. Le salaire minimum de 23 fr. sera garanti et une prime de 5% versée pour les services le dimanche.

Cet accord intervient alors que les livreurs de l’entreprise ont investi les rues à plusieurs reprises pour réclamer de meilleures conditions de travail. La nouvelle Convention collective de travail (CCT) reprend les exigences formulées par les employés ces derniers mois, précisent Syndicom et Smood dans un communiqué commun.

En plus du salaire, les nouvelles conditions encadrent le temps de travail des livreurs. Smood doit désormais proposer au moins quatre heures de travail par semaine et des affectations d’au moins deux heures. Elle doit en outre participer de manière équitable aux frais de transport induits par les courses et les livreurs doivent être intégrés dans les décisions.

Ce partenariat «solide et équitable» doit encore être validé par les employés dans les prochains jours. Le cas échéant, il sera appliqué dès octobre.

L’accord ouvre la voie pour combler le retard que la Suisse a pris dans ce domaine par rapport à ses voisins européens, écrivent les deux entités. Tout n’est donc pas encore réglé. Des négociations sont en cours pour une CCT qui régirait l’ensemble du secteur de la livraison.

Le personnel de Smood s’était mis en grève, en Suisse romande, durant cinq semaines à la fin de l’année 2021. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11