La Liberté

Une sortie de l'espace Schengen se profile en cas de non

La nouvelle conseillère fédérale Karin Keller-Sutter mène sa première campagne à la tête de Justice et police. © Charly Rappo
La nouvelle conseillère fédérale Karin Keller-Sutter mène sa première campagne à la tête de Justice et police. © Charly Rappo
28.03.2019

Pour Karin Keller-Sutter, refuser la loi sur les armes signifierait une probable sortie de l’espace Schengen

Boris Busslinger, Le Temps - Philippe Castella

Directive européenne » Les Suisses sont conviés aux urnes le 19 mai pour s’exprimer sur la reprise de la directive européenne sur les armes dans le cadre des Accords de Schengen. Les référendaires dénoncent un nouveau «diktat de l’UE» destiné à affaiblir les Suisses en leur retirant leurs défenses. Le Conseil fédéral assure qu’il n’en sera rien. A l’occasion de la première interview accordée depuis son entrée en fonction, la nouvelle ministre de la Justice Karin Keller-Sutter affiche ses craintes face aux conséquences d’une sortie de l’espace Schengen.

Avez-vous déjà utilisé une arme à feu?

Karin Keller-Sutter: Oui, j’ai fait un cours de tir et j’ai parfois utilisé le pistolet d’ordonnance de mon mari. J’aimais bien

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00