La Liberté

Unis pour incarner la Suisse populaire

Priska Seiler Graf (ZH) et Mathias Reynard (VS) proposent une coprésidence plus pragmatique que le duo formé par Mattea Meyer (ZH) et Cédric Wermuth (AG). © Alain Wicht
Priska Seiler Graf (ZH) et Mathias Reynard (VS) proposent une coprésidence plus pragmatique que le duo formé par Mattea Meyer (ZH) et Cédric Wermuth (AG). © Alain Wicht
Partager cet article sur:
15.02.2020

Le duo formé par Priska Seiler Graf et Mathias Reynard défend sa candidature à la présidence du PS

Igor Cardellini

Parti socialiste » En politique, si ce que l’on défend est important, ce que l’on représente en tant que personne l’est plus que jamais. Le tandem formé par le Valaisan Mathias Reynard et la Zurichoise Priska Seiler Graf, en lice pour la coprésidence du Parti socialiste suisse les 4 et 5 avril à Bâle, incarne bien cette tendance. En pleine campagne, il entend «représenter plus amplement les membres du parti».

Mathias Reynard semble en effet avoir tiré la leçon du résultat des dernières élections au Conseil des Etats, où les Valaisans avaient le choix entre une femme et le féminisme. Malgré un score inédit pour le PS, avec 1370 voix de retard sur la PDC Marianne Maret, il n’a pas réussi à rompre l’hégémonie démocrate-chrétienne valaisanne à la Chambre haute. Dans une élection historique pour l’avancée féminine au parlement, les Valaisans ont préféré la femme.

Alors quand le Fribourgeois Christian Levrat a annoncé qu’il ne se représentera pas après douze ans aux manettes

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00